Installation climatisation : locataire ou propriétaire ?

Vous louez une maison ou un appartement et vous désirez y installer un ou plusieurs climatiseurs ? Vous vous demandez si ce genre de travaux doit être pris en charge par le locataire ou le propriétaire? Dans cet article, nous vous expliquons les différentes règles à suivre lorsqu’il s’agit de réaliser l’installation d’une climatisation dans une propriété louée.

L’accord du propriétaire

Dans ce genre de situation, la règle stipule que vous ne pouvez pas faire réaliser des travaux à l’intérieur de l’habitation sans avoir avant l’accord du propriétaire. En effet, divers travaux sont nécessaires pour mettre en place un nouveau climatiseur : des trous dans le mur doivent être percés, des supports doivent être mis en place, etc.

Avant même de procéder à l’achat du modèle donc ou à contacter un installateur de climatisation, vous devrez en discuter avec le propriétaire de l’habitation. Vous pourrez soit lui en parler directement, soit lui envoyer un courrier expliquant que vous souhaitez faire installer un climatiseur et que de ce fait, des travaux devront être réalisés par des spécialistes en installation de climatisation qualifiés.

Enfin, sachez que si votre logement se trouve dans un immeuble avec d’autres appartements, alors c’est l’accord de la copropriété qui vous sera nécessaire afin de pouvoir entamer des travaux.

Qui doit payer l’installation du climatiseur ?

Il faut savoir que le propriétaire de l’habitation que vous louez n’a aucune obligation de payer les frais d’installation du nouveau climatiseur. Donc, même si la température au sein de l’habitation est très élevée en période estivale, le propriétaire a le plein droit de refuser de payer l’installation.

La seule solution qu’il vous reste donc, c’est de négocier cette possibilité avec lui; vous pouvez par exemple convaincre le propriétaire qu’en cas d’installation d’un climatiseur, vous pourrez payer ensemble les frais de l’installation, et l’habitation pourra ainsi être munie d’un système de climatisation de manière permanente, ce qui pourrait être intéressant sur le long terme.

Mais dans certains cas, le propriétaire peut être convaincu et il pourra prendre à sa charge la totalité des frais de l’installation des nouveaux climatiseurs, voyant en cela un bon investissement pour l’avenir.

Dans le cas du refus du propriétaire

Il se peut que, dans certains cas, le propriétaire refuse catégoriquement que des travaux soient réalisés pour l’installation d’un climatiseur. Le propriétaire peut ne pas vouloir que des trous soient percés dans la façade ou que des changements soient réalisés au sein de l’habitation. Alors, que faire dans ce genre de situation?

Si vous souffrez de canicule et que vous avez impérativement besoin d’un climatiseur, vous pouvez alors vous pouvez opter pour un modèle très pratique dans ce genre de situation, et qui ne nécessite pas de faire des travaux dans la façade : il s’agit du climatiseur mobile monobloc.

Ce type de modèle peut être posé quasiment n’importe où, et nul besoin de réaliser des travaux, car son tuyau d’évacuation peut tout simplement être sorti de la fenêtre. En plus, ce type de modèle coute moins cher qu’un climatiseur classique, et il peut même être déplacé facilement de pièce en pièce. Et si vous choisissez de mettre en place un climatiseur mobile monobloc, alors vous n’aurez plus besoin de l’accord du propriétaire, puisqu’aucun type de travaux ne devra être réalisé. 

Laisser un commentaire

09 72 51 89 10